Observatoire des think tanks Think tanks and civil society : because ideas matter

Home > Medias > La fin des néoconservateurs ?

La fin des néoconservateurs ?

20 June 2009

JPEG - 132.7 kb
La fin des néoconservateurs ?
Auteur : Marie-Cécile Naves
Editeur: Ellipses

L’influence des néoconservateurs auprès de George W. Bush, sur le plan géopolitique, est connue : le rôle qu’ils ont joué dans l’impulsion de la guerre en Irak, en 2003, a été crucial. Toutefois, leur idéologie s’est aussi exercée sur le plan intérieur avec la régulation du Welfare State et la critique du multiculturalisme et de la discrimination positive, en particulier dans l’enseignement.

L’ouvrage de Marie Cecile Naves est issu de sa thèse de science politique soutenue à l’Université Paris Dauphine. Il propose une histoire du mouvement néoconservateur américain depuis le début de la guerre froide, ainsi que les principaux débats et controverses qu’il a suscités jusqu’à aujourd’hui.

Issus des milieux intellectuels juifs new-yorkais, les néoconservateurs des années 1960-70 sont plutôt démocrates. Par la suite, on les retrouve de plus en plus du côté des républicains (Reagan, Bush fils). Mais tous revendiquent une politique extérieure agressive, pour promouvoir et défendre les valeurs libérales et démocratiques. Le combat contre le communisme international et la lutte contre l’islamisme s’inscrivent dans cette logique.

C’est un mouvement global qui influence la pensée politique dans son ensemble avec la mise en place de think tanks, de maisons d’édition et de revues influents, chargés de propager leurs idées dans les sphères politique, médiatique et intellectuelle, par exemple via des ouvrages comme Le Choc des civilisations de Samuel Huntington (1996). Il s’inscrit également dans une tradition américaine de l’expertise de la fin du 19e siècle, qui diffère à bien des égards du modèle français de l’intellectuel engagé. La collusion avec le milieu économique est également très forte.

Peu populaires auprès de l’administration Obama, ils préparent aujourd’hui en coulisses leur retour aux affaires. Néanmoins, comme l’illustrent la référence à la religion dans son discours du Caire, sa fermeté vis-à-vis de l’Iran et de la Corée du Nord et son refus de promouvoir l’affirmative action, la question se pose de savoir si le nouveau président américain va complètement tourner le dos aux idéologies et principes néoconservateurs.

Marie Cécile Naves « La fin des néoconservateurs ? »
Editeur Ellipses
Mai 2009

Prix public : 14,50 EUR
ISBN10 : 2-7298-4383-3
ISBN13 : 978-2-7298-4383-0
EAN13 : 9782729843830

Follow site activityOuvrage sur le site de l’éditeur

Contact us About us Terms of use Site Map Follow site activity Santé