Observatoire européen des think tanks Think tanks and civil society : because ideas matter

Accueil > Nos activités > Archives > Article de l’Observatoire dans les Inrockuptibles

Article de l’Observatoire dans les Inrockuptibles

27 septembre 2011

Le musulman, nouvel ennemi intérieurs des extemistes américains

La commémoration des attentats du 11 septembre 2001 est l’occasion de revenir sur la montée en puissance, outre Atlantique, de la mythologie du « complot musulman ».

L’axe du Mal. Telle fut la manière dont George W. Bush, en 2002, qualifia l’Iran, l’Irak, la Corée du Nord et tous les États, groupes ou individus pouvant être soupçonnés de terrorisme islamiste. Huit ans après sa parution dans la revue néo-conservatrice Foreign Affairs, la théorie du « Clash of Civilizations » connaissait un nouveau succès, involontaire cette fois. Samuel P. Huntington n’avait pas prévu les attentats d’Al Qaeda. Mais au lendemain de l’implosion du bloc de l’Est, il avait programmé la disparition des conflits idéologiques au profit des rivalités religieuses et culturelles. Selon lui, le monde occidental, et en particulier les États-Unis allaient être confrontés à plusieurs grandes menaces, au premier rang desquelles les velléités de la civilisation musulmane. Cette vision, héritée de la guerre froide, d’une planète divisée entre « nous » et « eux » était un storytelling néo-conservateur, un artifice discursif destiné à justifier les guerres en Afghanistan et en Irak.

pour lire la suite de l’article sur le site des Inrockuptibles : cliquez ici

Suivez-nous !

Copyright Observatoire des think tanks - Powered by SPIP, Feat.B_HRO - Mentions légales