Observatoire européen des think tanks Think tanks and civil society : because ideas matter

Accueil > Nos activités > Archives > Etats-Unis : le changement est en marche

Etats-Unis : le changement est en marche

19 décembre 2012

L’élection récente du Sénateur Jim DeMint à la direction du très puissant think tank conservateur de Washington, l’Héritage Foundation, illustre clairement une évolution dans la communauté des think tanks américains amorcée depuis une quarantaine d’années. Bien qu’il existe de nombreuses exceptions, les think tanks qui au départ se présentaient comme des universités sans enseignement, des organisations désintéressées de recherche en politiques publiques, se positionnent aujourd’hui comme des groupes de pression, utilisant la recherche à des fins d’influence. La nomination de DeMint interpelle d’autant plus qu’il s’agit d’un des hommes politiques les plus puissants d’Amérique qui renonce à son siège au Senat afin de diriger un think tank. Ce choix souligne ainsi le prestige et les moyens conséquents dont disposent ces structures aux Etats-Unis. L’Héritage Foundation rejoint en cela le grand think tank démocrate, le Center for American Progress, en se choisissant comme responsable un politicien reconnu en activité. Le CAP est dirigé par Neera Tanden, illustre conseillère politique ayant servi dans les administrations de Clinton et d’Obama et directrice des questions de politique intérieure lors de la dernière campagne présidentielle.

Ce changement de gouvernance des think tanks voit également une évolution dans le profil de leurs membres et dans leur approche stratégique de leur activité. En effet, la proportion de chercheurs diplômés universitaires de niveau doctorat sous contrat à temps plein est en net déclin. Les normes académiques qui prévalaient dans la production d’idées de ces centres de réflexion, la recherche puis l’action, des publications d’ouvrages et d’articles dans des revues scientifiques au détriment de résultats sur le court-terme, sont peu à peu délaissées. Il s’agit maintenant pour un grand nombre de laboratoires d’idées de Washington de privilégier l’action puis, de mener des recherches ensuite afin de légitimer la prise de décision. Certains y voient aussi une opportunité pour les think tanks de développer leur faire-savoir qui permet aux idées d’exister, de relayer avec une efficience accrue leurs recommandations auprès des décideurs politiques. Mais le prix à payer pourrait être une perte de crédibilité pour des think tanks dont l’expertise trouvait sa source dans l’approche « scientifique » des questions de politiques publiques.

Suivre la vie du siteHeritage Foundation

Suivez-nous !

Copyright Observatoire des think tanks - Powered by SPIP, Feat.B_HRO - Mentions légales