Observatoire européen des think tanks Think tanks and civil society : because ideas matter

Accueil > Nos activités > Archives > Trop peu de « think tanks » en Bretagne

Trop peu de « think tanks » en Bretagne

13 novembre 2012

Nous vous invitons à lire cet article paru sur le site Agence Bretagne Presse, qui est un média indépendant en ligne, dans lequel l’OFTT est mentionné.

"ll y en aurait, en France, et principalement à Paris, une centaine de « think tanks » ou « laboratoires d’idées ». Les plus connus sont la Fondation Saint-Simon (inventrice de la « fracture sociale »), l’Institut Montaigne, La République des Idées, Terra Nova, l’Institut de l’entreprise, Notre Europe et bien d’autres. Un « think tank » est un organisme privé qui fait travailler des chercheurs pour écrire des documents sur des thèmes généraux ou spécialisés (économie, politique sociale, etc.). Son but est d’influencer les décideurs publics et privés et il doit aussi publier, mais, rarement pour le grand public. C’est une illusion de croire que les élus tirent leurs idées de leur chapeau ou des désirs des électeurs. Les partis de gouvernement ne pourraient pas rédiger leurs programmes sans commander aux « think tanks » amis, des études sur la conjoncture, la prospective ou l’acceptabilité de telle ou telle nouveauté. La faiblesse des petits partis peut tenir moins à leur manque d’idées, qu’à leur incapacité à les présenter et à les enrichir. Le défaut des partis, grands et petits, est que leurs militants sont trop homogènes pour être de vraies sources d’idées acceptables par un plus large public. Certains « think tanks » les aident à combler leurs manques dans la réflexion."

Retrouvez l’intégralité de l’article sur le site internet de l’Agence Bretagne Presse en cliquant sur le lien suivant :

Suivre la vie du siteThink tanks en Bretagne

Suivez-nous !

Copyright Observatoire des think tanks - Powered by SPIP, Feat.B_HRO - Mentions légales