Observatoire européen des think tanks Think tanks and civil society : because ideas matter

Partagez !

Think n°7

11 juin 2008

Cela fait bientôt deux ans que l’aventure de l’OFTT a commencé, si nous ne fêtons pas encore un anniversaire, nous sommes néanmoins heureux de continuer à vous présenter aujourd’hui notre magazine. Pas tout à fait le même mais, espérons-le, à peine différent.

Au cours de ces deux années, nous avons en effet lu et écrit de nombreux articles sur les réservoirs d’idées, assisté à des conférences, tenté d’expliquer au plus grand nombre la réalité parfois complexe du monde des think tanks, mais surtout, durant ces deux ans, nous avons fait des rencontres. Membres, directeurs ou fondateurs de think tanks, intellectuels, journalistes, lobbyistes, chercheurs, hommes et femmes politiques. Avec eux nous avons engagé un dialogue sur la vie des idées, les politiques publiques, la force des think tanks…

Notre magazine s’est fait le recueil de ces lectures, de ces rencontres et de ces analyses. Et aujourd’hui, c’est précisément cette expérience qui nous a amené à tirer des enseignements quant au rôle d’un observatoire des think tanks et quant à ce que notre magazine était en mesure d’offrir.

Quelques modifications donc, mais aussi parfois la réaffirmation de l’importance de certaines rubriques.

Modifications d’abord quant au besoin et à la manière de présenter les think tanks. Après avoir répertorié dans notre réservoir d’acteurs plus d’une vingtaine de think tanks, nous laissons aujourd’hui la place à un dialogue direct avec leurs fondateurs sur la base de 10 questions récurrentes. De même, notre réflexion inaugurale se voudra toujours plus en phase avec l’actualité et s’attachera, autant que possible, à rendre compte des positionnements des think tanks sur les grandes questions qui agitent notre époque. Enfin, nos lectures se concentreront principalement sur les travaux des think tanks eux-mêmes, afin de mettre en avant le foisonnement de ces lieux de production d’expertise et de savoir.

Confirmation parfois, notamment celle de l’importance cruciale de nouer un dialogue vivant avec les acteurs même de la société civile, à travers des interviews donc, mais aussi, à l’occasion, par des débats entre membres de think tanks ou acteurs de la société civile.

En espérant que ces changements seront une retranscription fidèle des attentes que nous avons entendues exprimer ici et là, et qu’ils sauront encore répondre au besoin, toujours souligné, d’observation de la vie des think tanks. Sur ce, toute l’équipe de l’OFTT vous souhaite une bonne lecture.

Emilie Johann, rédactrice en chef

Suivez-nous !

Copyright Observatoire des think tanks - Powered by SPIP, Feat.B_HRO - Mentions légales