Observatoire européen des think tanks Think tanks and civil society : because ideas matter

Accueil > Think tanks > Monographies > Centre d’études transatlantiques (CET)

Centre d’études transatlantiques (CET)

10 septembre 2007

Coordonnées

Adresse : 22, avenue de Versailles, 75016 Paris
Mél : contact@centretransatlantique.fr
Site internet : http://www.centretransatlantique.fr

Historique

Pierre Drai est chargé de missions au ministère de la Défense lorsqu’il fonde, en novembre 2006, le Centre d’études transatlantiques (CET). Cette association loi de 1901 naît de la double ambition de créer une plateforme d’expertise sur les relations transatlantiques et de favoriser la promotion et l’insertion professionnelle des chercheurs spécialisés sur cette question. Pour ces experts, les vingt prochaines années resteront marquées par la prééminence de la communauté transatlantique en matière de sécurité. Les Européens ont donc, selon eux, tout intérêt à mieux prendre en compte les Etats-Unis, à mieux saisir les convergences et les divergences d’intérêts pour élaborer leur stratégie et orienter leur politique de défense. La création d’un centre travaillant sur les relations transatlantiques leur paraissait également essentielle pour entamer la réflexion de fond sur les enjeux géopolitiques à long terme qui leur semblait manquer à l’Europe depuis la chute de l’URSS.

Valeurs

L’objectif de Pierre Drai et des chercheurs qui l’entourent est de poser des "questions impertinentes" pour chasser les "idées reçues" et tenter d’apporter un éclairage nouveau à la réflexion sur les enjeux géopolitiques. Dans cette perspective, les travaux portant sur les Etats- Unis ou l’Union européenne, les deux principaux acteurs étudiés par le centre, mettent l’accent sur une vision “réaliste” de leurs politiques. Ni de droite ni de gauche, la seule position officiellement revendiquée par le centre est l’apport de la meilleure compréhension possible de l’acteur américain. Le CET aspire à une liberté de ton et de réflexion qui passe par une absence d’exclusivité de publication des chercheurs. "On incite nos chercheurs à aller voir ailleurs", résume Pierre Drai. Missions La mission du CET est de porter une réflexion pluridisciplinaire (sciences politiques, stratégie, économie, sociologie, géographie) sur la question transatlantique. Une vingtaine de chercheurs du monde universitaire et professionnel travaille sur des thématiques diverses : relations transatlantiques, construction européenne, conflit en Irak, etc. Leur recherche s’oriente principalement vers des solutions opérationnelles, assorties de recommandations, afin d’offrir une aide à la décision. Pour Pierre Drai, "l’ambition du CET est de constituer un centre d’excellence sur toutes les facettes du transatlantique adapté à une culture professionnelle moderne et de les accompagner d’une connaissance de terrain". Parmi les travaux récents, citons notamment : "Au chevet de l’Irak ; une conférence ni inédite, ni suffisante mais nécessaire et à propos", "L’inquiétante américanisation de la vie politique française", "La relation transatlantique révélateur d’une Europe géographique".

Réalisations

Les programmes de recherche

Le CET a développé six programmes de recherche pour l’année 2007 :
- Le groupe de réflexion sur les nouveaux enjeux transatlantiques (GR.NET) identifie les nouveaux axes saillants dans les relations transatlantiques et alerte les pouvoirs publics et privés. Il réunit des chercheurs issus de plusieurs centres de recherche parisiens (IPSE, IRIS, FIP, Fondation Schuman, notamment ; il organise des séminaires restreints mais ses travaux sont publiés sur le site.
- Le programme "Europe en 2030" formule des hypothèses sur l’évolution européenne pour accompagner la réflexion stratégique des décideurs. Il est conduit par les équipes du centre.
- Le programme "Agenda global : la relation transatlantique et l’Asie du Nord-Est" invite à prendre en compte la puissance des économies asiatiques dans les relations transatlantiques. Il est conduit par les équipes du centre.
- Le programme "L’industrie de défense européenne" cherche à évaluer les enjeux pour celle-ci à court, moyen et long terme. Il est conduit par les équipes du centre.
- "Le laboratoire de la stratégie militaire américaine" est une veille permanente sur les productions doctrinales américaines susceptibles de dépasser les frontières. Conduit par les équipes du centre, la fréquence de ses travaux publiés est bimensuelle.
- "L’Observatoire des élections américaines" décrypte l’actualité politique américaine, dresse un état des lieux du programme de chaque candidat et met en lumière les répercussions des choix à venir dans les relations internationales. Il est conduit par les équipes du centre, est régulièrement actualisé et ses travaux sont publiés toutes les deux semaines.

Les publications :

Les chercheurs du CET publient régulièrement leurs travaux sur le site et dans la presse.

Policy paper : Ils ont pour vocation d’être lus par des spécialistes, et seront disponibles gratuitement sur le site. Le premier numéro, allant d’avril à juillet 2007, portera sur la question de la relation transatlantique en Asie du Nord-Est. Un deuxième est prévu en août sur l’influence de la relation transatlantique sur les frontières de l’Union européenne. En novembre-décembre il aura pour thème : "Prospective européenne, l’Europe en 2030". En décembre : "Quel format à la relation transatlantique ?". Enfin, en mai 2008 : "La politique extérieure du Canada peut-elle constituer un modèle pour l’Union européenne ?".

Newsletter : Une newsletter mensuelle, envoyée à un public d’une centaine de décideurs, reprend l’actualité du centre : articles, lectures, événements, etc.

Des conférences sont organisées en fonction de l’actualité. Une conférence est prévue en septembre 2007 sur le thème "Washington et les Etats voyous" et une autre sur "Les relations internationales de la monnaie".

Dirigeants et fondateurs

Pierre Drai, Président fondateur du think tank, est consultant, spécialisé dans le domaine des affaires internationales et plus particulièrement celui des relations transatlantiques. Il a travaillé au ministère de la Défense, à la Délégation aux affaires stratégiques, en tant que chargé de missions puis en tant qu’adjoint au chef de bureau. Après ses études aux Etats-Unis (Harvard University) et en Australie (Flinders University), il a travaillé au Center For Strategic and International Studies (CSIS), au sein du "Programme Europe". Ce think tank américain, fondé en 1962,est spécialisé dans la lutte contre l’émergence des puissances nucléaires, les stratégies pétrolières et la guerre des civilisations. Il veille aussi aux relations transatlantiques et analyse la montée de ce qu’il appelle l’ "anti-américanisme en Europe".

Jean-Loup Samaan, Vice-Président, est doctorant. Diplômé en sciences politiques de l’IEP Grenoble et en relations internationales de l’Université Paris I, il a travaillé au sein de l’IRIS, de l’Institut Choiseul, et de l’IFAS (Institut français d’analyse stratégique). Il a notamment rédigé un travail de recherche portant sur le Hezbollah libanais et ses représentations politiques sur la scène internationale. Parmi les autres membres du bureau, citons notamment : Guillaume de Rougé, spécialiste de la politique extérieure américaine et des relations transatlantiques, Céline Pajon, spécialiste du Japon, de la Corée du Sud et de la Chine, et Delphine Bourdon- Lavallée, directeur du développement.

Partenaires

Les ressources financières du centre proviennent à 50 % de cotisations des membres et de subventions publiques et à 50 % des entreprises qui lui commandent des études spécifiques. Les entreprises (PME / TPE mais aussi des grands groupes) qui ont sollicité le CET sont spécialisées dans la défense ou entretiennent des relations avec les Etats-Unis, mais leurs noms et les études livrées restent confidentiels. Le centre a de nombreux partenaires : des think tanks et centres d’études (l’IPSE, le Project on Emerging Actors, Multipol, l’Institut Choiseul, Diploweb) ainsi que des sociétés d’études et conseils (DECISION, NETSQUAD). Le CET devrait prochainement créer plusieurs filiales aux Etats-Unis, en Australie, à Taiwan, en Belgique et au Royaume Uni.

Site internet

Le site internet anglais et français allie l’exhaustivité à la clarté. Sa mise à jour régulière, les newsflash et les flux RSS permettent d’être au fait de l’actualité du centre.De nombreuses cartes sont proposées et les études réalisées sont téléchargeables gratuitement.

Suivez-nous !

Copyright Observatoire des think tanks - Powered by SPIP, Feat.B_HRO - Mentions légales