Observatoire européen des think tanks Think tanks and civil society : because ideas matter

Accueil > Think tanks > Monographies > IFRI - Institut Français des Relations Internationales

IFRI - Institut Français des Relations Internationales

5 mars 2007

Coordonnées

Adresse :27 rue de la Procession, 75740 Paris Cedex 15
Tél : +33 (0)1 40 61 60 00
Fax : +33(0)1 40 61 60 60
Mail : accueil@ifri.org
Web : http://www.ifri.org
Président fondateur : Thierry de Montbrial
Directeur Executif : Dominique David

Historique

En 1973, Thierry de Montbrial est chargé par le ministre des Affaires étrangères, Michel Jobert, de mettre en place le Centre d’analyse et de prévision (CAP) au Quai d’Orsay afin d’analyser le système des relations internationales. Ce cadre de travail le confortera dans sa volonté de créer un centre de recherche indépendant consacré à ce sujet. En 1979, il fonde l’Institut français des relations internationales avec le soutien du Premier Ministre de l’époque, Raymond Barre, et des ministres des Affaires étrangères, Louis de Guiringaud et son successeur Jean François-Poncet. L’IFRI s’organise autour d’une structure existante, le Centre d’études de politique étrangère (CEPE), créé en 1935 par des universités françaises et le Carnegie endowment for international peace.

L’Institut compte aujourd’hui une centaine d’entreprises partenaires et près de 500 membres adhérents (particuliers et institutions). Selon son directeur exécutif, Dominique David : “Le grand changement intervenu dans le développement de l’IFRI depuis sa création […] aura été l’achat en 1995 des locaux de la rue de la Procession : signe de la réelle indépendance de l’IFRI. Aujourd’hui, l’IFRI représente plus de 80 personnes dont 30 chercheurs.” Ses effectifs et son équipe administrative font de l’IFRI l’un des think tanks les plus importants du paysage français dans le domaine des relations internationales.

Valeurs

Comme la pensée de son fondateur, les recherches et activités de l’IFRI donnent lieu à des publications qui ont pour but de donner une impulsion intellectuelle actionnable. Par ailleurs, l’IFRI démontre sa volonté de s’imposer sur la scène internationale. Il travaille régulièrement en partenariat avec ses homologues américains - la Rand corporation, la Brookings institution, le Council on foreign relations et le Center for international and strategic studies (CSIS), le Carnegie endowment for international peace – et d’autres comme le Japan institute for international affairs (JIIA).

L’Institut français des relations internationales axe son développement sur l’international, et l’Europe en particulier. Depuis juin 2005, le think tank a créé une antenne à Bruxelles : Eur-IFRI. Il entend élargir son champ d’influence et son domaine de compétence. L’Institut organise les “Mardis d’Eur–IFRI”, rendez-vous hebdomadaire sur les thèmes liés à l’agenda européen.

Missions

L’IFRI s’est fixé une double mission : décloisonner l’approche des relations internationales et les mettre au cœur du débat public français. “L’IFRI s’intéresse à tout ce qui se passe dans les relations internationales donc à tous les acteurs du jeu international : Etats, organismes internationaux, églises, groupements terroristes…” explique Dominique David, qui ajoute : “La définition globale de la tâche de l’IFRI est de structurer et d’organiser un débat qui ne soit ni officiel ni universitaire. L’essentiel du travail de l’IFRI est la prospective”. Pour mener cette ambition, ses travaux sont organisés en pôles de recherche, dont trois sont constitués en centres ad hoc :

• Le Centre français sur les Etats-Unis (CFE), a été créé en 1999, en même temps que le Center of the United States and France (CUSF) à la Brookings institution à Washington, pour contribuer à une connaissance réciproque du fonctionnement des systèmes politiques, économiques, culturels et sociaux de part et d’autre de l’Atlantique. Il est dirigé par Guillaume Parmentier, Professeur à Paris 2.

• Le Centre Asie, créé en 2001, consacre l’essentiel de ses travaux à l’Asie Orientale en liaison étroite avec ses homologues asiatiques, européens et américains. Le Centre travaille à une expertise comparative du Nord-Est et du Sud-Est asiatique ainsi que des enjeux multilatéraux et bilatéraux de la zone. Il est dirigé par Valérie Niquet.

• Le Comité d’études des relations franco-allemandes (Cerfa) a été créé en 1954 sous la tutelle conjointe de l’Ifri et de son homologue allemand, la DGAP (Deutsche Gesellschaft für Auswärtige Politik).

Réalisations

Ramsès et Politique étrangères constituent ses deux principales activités éditoriales. Depuis 1981, le rapport annuel Ramsès se consacre aux grandes tendances mondiales (environ 12 000 exemplaires). L’édition 2007 propose de comprendre “l’Europe et le monde”. Politique étrangère, fondée en 1936, est la plus ancienne revue française en la matière. Cette revue trimestrielle donne une vision transversale des enjeux de l’actualité internationale. Cette année, elle s’est intéressée, entre autre, à une problématique stratégique émergente : “Les géopolitiques de l’Internet”. (3/2006)

Aux côtés de ces deux références, l’IFRI propose des publications plus courtes ou plus spécialisées. Parmi elles : Les “Notes de l’IFRI” et “Travaux et recherches de l’IFRI”, les collections électroniques de l’IFRI, les livres des chercheurs de l’IFRI.

Partenariats

L’IFRI est une association de loi 1901, dont le financement provient de sources diverses : subventions ou contrats passés avec l’Etat, financements privés, adhésions de personnes morales, missions auprès de grandes entreprises. La liste de ses membres est consultable en ligne : Axa, Air France, Arcelor, Sagem, Thalès, Suez, BCG, LVMH, L’Oréal, L’Institut français du pétrole...

Par César de Sainte Maresville

Suivez-nous !

Copyright Observatoire des think tanks - Powered by SPIP, Feat.B_HRO - Mentions légales